La permaculture ?

Son éthique et ses principes de design, pour revisiter le management et l’entreprise

La permaculture est une “culture de la Permanence”, au sens de construire des systèmes soutenables dans le temps. 

L’objectif de la Permaculture est de concevoir des organisations humaines durables et résilientes. Et ce, tout en régénérant l’environnement. Rien de moins, et c’est un vaste programme. 

A l’origine, la Permaculture est une réponse au modèle agricole industriel. La démarche des fondateurs de la Permaculture – David Holmgren et Bill Mollison – a été de s’inspirer des éco-systèmes naturels pour concevoir un nouveau modèle agricole. Ce modèle fonctionne avec la Nature et non contre elle.

Au fil des décennies, cette méthode de conception, inspiré du vivant et des peuples premiers, a pu s’étendre à plusieurs domaines au-delà de l’agriculture.

De la même manière, nous pouvons concevoir une entreprise, une association, ou bien une collectivité territoriale, en permaculture. Tout en répondant à leurs besoins de productions et de services, elles s’inscrivent dans un système plus grand qu’elle contribue à régénérer.

Pour cela, la Permaculture se dote de principes et d’une éthique, que nous souhaitons vous faire découvrir au travers de nos ateliers HUMUS

L’éthique de la permaculture

Les 12 principes de la permaculture

12 principes de design permettent de mettre en oeuvre cette philosophie de vie et la rendre très concrète. Et ce, quelque soit le domaine dans lequel ces principes se déclinent. Ils s’appliquent naturellement à l’agriculture. Mais aussi, à l’habitat, l’éducation, les systèmes de gouvernance… ou à l’entreprise.